Tous les articles par zadducarnet

Expulsion en cours au Village du Peuple à Donges

Les gendarmes ont quadrillé la zone et encerclé le Village du Peuple, il en train d’être expulsé !

🛑Une pelleteuse se positionne pour la démolition du Village du Peuple dans la foulée !

➡️ Il est encore temps de venir soutenir les copaines sur place ! Faisons front contre cette expulsion ✊

➡️RDV proche du lieu dit la petite lande à Donges toute la journée puis RDV à 18h au rond point du mean à Saint Nazaire pour le blocage du pont !

➡️Le numéro pour obtenir les infos pratiques si vous voulez rejoindre la zone est le +33 7 51 48 15 37

Les copaines du Le Village du peuple occupent depuis plus d’un an un beau corps de ferme menacé de destruction (ainsi qu’environ 60ha de terres agricoles!) en vue d’un énième projet de zone industrielle au bord de la Loire.Un avis d’expulsion leur a été remis le 6 Octobre par huissier et un permis de démolition était lancé. Une pelleteuse est en position pour la démolition du Village du Peuple aujourd’hui !

👉Dans un contexte où de nombreux squats partout en France se sont fait expulser cette semaine, ainsi que la ZAD de Roybon hier, le gouvernement, en Marche vers les lois scélérates, souhaite réprimer en masse tout mouvement d’occupation et de résistance militante ! En ville comme à la campagne ce sont les politiques de bétonisation, de gentrification, de précarisation et de répression qui règnent, il y a urgence à les stopper !

👉Nous luttons à plusieurs collectifs et individu-e-s pour un Estuaire libéré de l’industrialisation, de leurs projets détruisant notre avenir commun, cf la déclaration commune de l’estuaire de la Loire : https://zadducarnet.org/…/declaration-commune-de…/
Nous comptons sur votre soutien pour rejoindre les résistances ou les soutenir de tous les moyens que vous pouvez (soutien matériel, financier,..).

Face au recul massif de toutes nos libertés, aux violences d’Etat, à ses dérives sécuritaires et autoritaires : la résistance se joue ici et maintenant ! Il est encore temps d’agir !

La solidarité est notre arme, NOUS SOMMES LA LOIRE QUI SE DÉFEND !

Idée recette

La salade verte du Carnet

1) Prenez une bel le tranche de marais, de Loire de préférence.
2) Mettez la main dessus afin d’être sûr qu’el le ne vous échappe pas
3) Ajoutez-y une bonne dose de projet pré-mâché pour les industriels (si possible fortement inutile).
4) Faites revenir les décideurs à grand feu, jusqu’à ce qu’ils soient bien gril lés.
5) Incorporez les bleus en neige (la légèreté de leurs esprits aide à digérer le plat).
6) Battez les éléments naturels et/ou perturbateurs jusqu’à ce qu’ils se rendent.
7) Saupoudrez généreusement d’ hypocrisie régurgitée.
8) Versez (sans honte) une bonne louchée de sauce verte pour camoufler le tout.

Et voilà, le tour est joué! OU PAS…

Le Carnet a besoin de vous: rejoignez nous! ZAD PARTOUT!
Giu (20/09/2020)

(NB: cette recette se sert avec une pince à linge sur le nez…)

Carnet de chants

Emmenez-moi

Emmenez-moi en tête de cortège, là où les pavés tombent comme de la neige,
Il me semble que la misère, mérite qu’on exprime notre colère,
Emmenez-moi en tête de cortège, là où les parapluies noirs nous protègent,
Il me semble que l’injustice demande d’affronter la police.

Dans les champs, où la fatigue et le poids nous courbent le dos,
Dans les quartiers, où les armes et les lois nous tiennent à carreau,
Dans les usines et les boîtes où toujours des tyrans
nous usent, nous exploitent, tout en nous menaçant
du chômage,
Et quand nous sommes sans travail et que nous chapardons,
Qu’on nous traite de canaille et que nous finissons
dans une cage.
Dans les écoles et les hôpitaux, où nous sommes précaires,
nous sommes toutes dans le même bateau, la même galère.

Emmenez-moi en tête de cortège, là où les pavés tombent comme de la neige,
Il me semble que la misère, mérite qu’on exprime notre colère,
Emmenez-moi en tête de cortège, là où les parapluies noirs nous protègent,
Il me semble que l’injustice demande d’affronter la police.

Dans les bars, au fond de la salle, avec les copains,
Quand on parle de notre idéal, un verre à la main,
Je rêve d’un monde nouveau affranchi des patrons
Se servant sur le dos des plus faibles maillons
du système.
Un monde où les propriétaires se feraient expulser,
Où les sœurs et les frères pourraient donc se loger
sans problème.
Les bars ferment alors je me dis que tout n’est pas perdu
Mais que pour vivre cette utopie faudra sortir dans la rue.

Emmenez-moi en tête de cortège, là où les pavés tombent comme de la neige,
Il me semble que la misère, mérite qu’on exprime notre colère,
Emmenez-moi en tête de cortège, là où les parapluies noirs nous protègent,
Il me semble que l’injustice demande d’affronter la police.

Schlagnavour


Ne m’expulse pas (sur l’air de Ne me quitte pas)

Ne m’expulse pas, faut pas oublier,
Les potes embarquées, qui s’enfuient déjà
Vers la liberté, loin des gardes-à-vue,
Loin du temps perdu. Faut pas pardonner
Les bonimenteurs, qui endorment toujours
La pauvre bassecour en lui faisant peur.
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas,
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas.

Moi je caillaisserai ton fourgon blindé
Avec des pavés lourds de mes révoltes.
J’défendrai la Terre jusqu’après ma mort,
J’écrirai encore des chants libertaires.
Et sans se soumettre, on fera un endroit
pour vivre sans loi, sans dieu et sans maître.
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas,
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas.

Ne m’expulse pas, ouvre un peu les yeux
Sous ton armure bleue qu’est-ce que tu fous là,
Armé jusqu’aux cheveux à leur obéir,
à nous matraquer et à tout détruire,
Reprends tes grenades, allez casse-toi,
Sur ma barricade, j’ai pas peur de toi.
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas,
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas.

On a vu souvent, rejaillir le feu,
Avec seulement, un molo ou deux.
Il est paraît-il, des ZAD expulsées,
Qu’on r’tourne occuper, sans être dociles.
Et dans nos espoirs, et dans nos combats,
Le rouge et le noir, ne s’épousent-ils pas ?
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas,
Ne m’expulse pas, ne m’expulse pas.

Yach Braille


Cadavre exquis

Le long de la route des Terres à la Saule on passe par
Le sommet des hautes herbes, entre les gouttes de rosée
Et la peste des bords du village nous rappelle à continuer notre route
Aucun doute nous sommes animés par la détermination
Et constamment prenons part à l’action
Nous sommes accompagné.e.s par le son des sabots de Martine et Yoyo
Ce chemin où se croisent tant de Mondes
Flics, habitants, touristes, zadistes, agriculteurs et chasseurs, cette même merde où les extrêmes s’entrecroisent, le partager de gré ou de FORCE.
L’âne-archie vous emporte


La manif’ (sur l’air de la Chenille)

Prends ton marteau, ton K-way noir,
C’est la manif qui se prépare,
Rejoins tous tes frères et tes sœurs,
Mais la manif’ s’ra pas à l’heure.

La BAC de Rennes est de sortie,
J’espère que t’as des garanties,
Les médias disent qu’on est 1100,
En vrai on est 5500.

Une fois les syndicats partis,
Peuvent commencer les voyouseries,
Il faut sortir de la matrice,
Lance un bon gros feu d’artifice.

Ils ont jeté les lacrymos,
Tiens ton binôme par le dos,
Allez dégaine le parapluie
Et une bonne dose de sérum phy.

T’es parti dans les petites rues,
T’en profites pour changer de tenue,
Allez vite faut se dépêcher,
La BAC t’a déjà repéré.

Dès la première sommation,
On fait le plein de munitions,
Y’a des slogans dans tous les sens,
Un coup ça crie un coup ça lance.

Prison ferme pour avoir collé des affiches ! Soutien aux Toulousain.e.s (21 sept)

Soutien de la ZAD du Carnet avec les copain.e.s de Toulouse qui viennent de prendre de de la prison ferme injustement pour avoir collé et taggué des slogans anti-état et anti-police.

Nous continuerons de crier et d’écrire nos slogans qui font résonner notre rage, notre détermination de faire changer choses et de dénoncer les dérives totalitaires de notre gouvernement.

De la zone humide du Carnet à Toulouse et à tout.e.s les personnes et lieux en lutte nous envoyons soutien et amour dans cette lutte contre la répression systémique et la destruction de notre monde.

Crève la taule, crève l’état !
Depuis les remblais du Migron, ni oubli, ni pardon !

Affiche de soutien à la ZAD du Carnet

Appel à soutien matériel (17 sept)

La résistance s’organise au Carnet, la ZAD est en place depuis le 31 Août, bloquant l’accès à l’île du Carnet et stoppant les travaux !

La Zad du Carnet est un lieu de résistance, de résilience et d’accueil pour toutes les personnes qui souhaitent la rejoindre ! 

La vie quotidienne s’y organise : installation de lieux de vie communs grâce aux dons de matériel et à la récupération, cuisine collective, atelier de réparation de vélos, free-shop…  Des auto-constructions légères voient le jour afin de protéger les habitant.e.s de la pluie et du froid.

Afin de continuer à implanter la résistance, expulsions et reprise des travaux pouvant arriver à tout moment, nous recherchons un certain nombre de choses ! 

 Nos besoins matériels prioritaires :

  • bois à brûler (bûches)
  • tôles – bâches – bastaings – tasseaux – bois de construction – bardage – outils pour la construction de cabanes
  • jerricans alimentaires ou grosses bouteilles de 5L d’eau (neuves)
  • grosses marmites
  • trépieds réchauds / bouteilles de gaz
  • conserves alimentaires
  • matos électrique (panneaux solaires, convertisseurs, batteries …) pour être autonome
  • vélos (fonctionnels ou à réparer) / pièces de vélo et outils de réparation
  • recharges Lyca / téléphones
  • matériel informatique
  • des plans impressions de documents sur Nantes ou Saint-Nazaire

Retrouvez tout le détail de ce que nous cherchons par ici : https://frama.link/besoinscarnet et les nombreuses manières de nous soutenir : https://zadducarnet.org/index.php/soutenir-la-lutte/

Mise en place de “navettes” régulières avec les grandes villes voisines

Si vous faites régulièrement la route dans un sens comme dans l’autre jusqu’à Nantes, Saint-Nazaire ou Rennes que ce soit avec une voiture ou un camion, vous pouvez également proposer un covoiturage régulier un ou plusieurs jours par semaine ou bien nous indiquer que vous êtes disponibles régulièrement pour transporter du matériel (dans ce cas nous indiquer les conditions : jours, heures et lieux de rendez-vous possibles pour le covoiturage).

Pour organiser les dons et soutiens

On a créé un petit outil , ça se passe par ici : https://frama.link/soutiencarnet

  • pour les petits dons vous pouvez les amener directement sur site à la Route de l’éolienne à : la Péhinière, Saint Viaud (pas besoin de remplir le formulaire).
  • pour les dons volumineux, indiquez-nous si vous pouvez les apporter ou si un véhicule est nécessaire pour venir les récupérer

Accéder à la zone

Vous êtes nombreux·ses à nous demander comment accéder sur zone pour apporter du matériel face aux arrêtés de circulation (par ailleurs illégaux…). 

Malgré les restrictions de circulation, l’accès à la zone n’est pas bloqué et il est globalement possible d’y accéder!

Deux moyens pour se renseigner avant de venir :   

  • Une infoline “Infotraflic” pour recevoir les infos sur la présence des gendarmes aux alentours de la zone. Pour vous abonner aux infos, envoyez “Hello” sur Signal au ⁨+18134375607⁩ (vous pouvez nous signaler un contrôle de gendarmes près de la ZAD, ou une route libérée, en envoyant un message de manière anonyme avec Signal au ⁨+1 81 34 37 56 07)
  • Envoyez un mail à zadducarnet@riseup.net avant de venir (normalement, on répond rapidement)

Merci à tou·te·s ! Votre soutien est précieux pour poursuivre la résistance !

Et face à un projet aussi conséquent et un site aussi grand à défendre (395 ha), votre présence sur la ZAD est toujours le bienvenue, que ce soit pour un soutien ponctuel ou pour passer plusieurs jours sur place.

Nous sommes la Loire qui se défend ! Pour un Carnet libre et sauvage !

Toutes les infos sur : https://zadducarnet.org/
Recevoir les infos urgentes par messageenvoyez « hello » au numéro à partir de Signal:+ 1 25 12 92 15 

14 sept – mobilisation devant la CCI de Nantes (bilan)

Une mobilisation joyeuse devant la CCI Nantes St-Nazaire pour dénoncer la bétonnisation de l’estuaire de la Loire par les décideurs réunis lors du Forum économique annuel de Loire-Atlantique.

Réunion sous le thème de “la zéro artificialisation nette” alors que le département de Loire-Atlantique est un des plus bétonnés de France 🙃

Les tags réalisés lors de la Manifest’action contre les projets imposés et destructeurs du 29 février dernier étaient toujours présents 😁❤️

Merci à tou.te.s les participant.e.s et merci encore de donner de la visibilité, du corps et de l’âme à cette lutte.

✊ Nous sommes la Loire qui se défend ✊

14 sept – Une barricade, non gardée, démantelée par la mairie

Ce matin une estafette de la gendarmerie, un véhicule de la commune de Frossay ainsi qu’un tracteur avec pelle et remorque sont devant la barricade P2, non gardée au quotidien, pour la démonter.

P2 une barricade qui a été abandonnée dès les premiers jours de la ZAD pour se concentrer sur des points de blocage plus stratégiques.

Photo de la barricade avant démantellement…

13 sept – journée d’auto-formation collective sur la défense de l’Estuaire (bilan)

Journée d’autoformation collective sur la défense et protection de l’estuaire avec Stop Carnet et Le Village du peuple.

Une quarantaine de personnes ont travaillé avec des ressources sur diverses thématiques concernant l’estuaire de la Loire : écosystème, sites industriels de l’estuaire, gouvernance de l’estuaire, histoire et aménagement de l’estuaire.

Lectures et restitution collective des apprentissages dans une démarche d’éducation populaire pour mieux connaître l’estuaire et le protéger.