BRÛLE DGR

Trigger Warning : transphobie

On est dans le camps Hors Dla Loire organisé autour et proche de l’île du Carnet. Ce texte est un retour d’expérience par rapport à la venue d’un membre de Deep Green Résistance (DGR) Bretagne dans ce camp.

DGR Bretagne suit la ligne de DGR France qui a une vision transphobe TERF (trans exclusionary radical feminist) et SWERF (sexual worker exclusionary radical feminist) de la lutte et du monde (voir liens).

« DGR France prône l’autonomie des groupes locaux et des individues, l’équité, la diversité des tactiques, l’abolition du genre, de la prostitution, de la pornographie, de la domestication, de toutes les techniques autoritaires. »

On a tej le gars c’était cool.

Leur vision du genre suit une ligne Radical Feminist (radfem) attaquant les théories « queer » et du genre. Iels veulent des espaces en non mixités « femelles » et réfléchissent en terme d’organes génitaux.

Le type nous a même dit « on a l’habitude de se faire jeter de tous les espaces et des réseaux sociaux à cause de transphobie, putophobie et validisme ».

Il y a environ 2 ans et aussi plus récemment en janvier 2021, sur le site de DGR ont été publiés des textes se défendant d’être transphobe, sauf que le texte est encore plus transphobe, ils sont toujours accessibles et trouvables sur le site.

Leur coté anti-civ, anti-tech à tendance primitiviste les oppose aux prises d’hormones pour les personnes trans, ça en fait des cis qui parlent sur si les trans doivent/peuvent prendre des hormones. Ces mêmes cotés anti-civ, anti-tech sont validistes mais n’étant peu/pas concernéxs, nous ne développeront pas sur cette thématiques (renseignez vous vous verrez).

Nous tenons à insister sur le fait que ce n’est pas une position individuelle mais bien la ligne politique et idéologique qui est transphobe, iels ont réfléchi et leur conclusion a été une conclusion transphobe. Ce n’est pas « juste » des personnes pas au fait des dynamiques de la transidentité.

On a appris l’arrivée d’un gars venant représenter et au nom de DGR Bretagne vers 11h pour 16h, on a commencé à en parler en interperso puis en mini réu mixtes entraînant une vraie reu MINT (Meuf Intersex Non binaire Trans). On a discuté de sa venue et du fait que DGR est connu pour etre entre autre une organisation transphobe, on avait pas d’infos pour savoir si le groupe de Bretagne était ok avec les positions du groupe français (on écrit le texte aussi pour ça → iels sont 100 % ok avec toutes ses positions). On ne voulait pas exposer personne à de la transphobie donc on a décidé de lui demander à son arrivée de ne pas parler en tant que DGR et aussi pour son avis et sa position mais aussi celle du groupe Breton sur les positions transphobes de DGR France.

A son arrivée, 3 MINTs sont alléxs discuter avec lui.

Il a dit être en accord personnellement mais que le groupe de Bretagne l’était aussi avec DGR France, même qu’il est cadre DGR et que « si je n’étais pas d’accord je ne serais pas à DGR ». C’était assez rigolo, on s’attendait à ce qu’il réfutent les positions transphobes du groupe (ou alors on l’espérait) mais il était d’accord et l’a dit cash.

Il nous a dit pouvoir se taire sur son opinion si il voyait qu’il n’était pas partagé mais que de toutes façons il le penserait quand même, qu’il voulait bien dialoguer mais qu’en tant que cadre DGR il était au fait de toutes ces thématiques et donc qu’il ne changerait pas d’avis (il a même dit être triste car il savait qu’il ne pourrait pas nous convaincre « ouin ouin »).

On le quitte sur ça et on se réunit entre MINTs une deuxième fois pour prendre une décision, on arrive assez vite à la conclusion qu’on ne veut pas de sa présence dans le camp et qu’on va le tej, on dit qu’on lui file des brochures sur les dynamiques trans.

On décide également de prévenir les autres cismecs et les MINTs n’étant pas à la réu en interperso/petits groupes plutôt qu’en plénière pour éviter de qu’ils le défendent etc.

Un petit groupe va donc lui dire de partir et lui file les brochures, il dit ok et part, mais aussi qu’il lira les brochures mais ne changera pas d’avis (du coup on a gâché quasi toutes nos brochures trans pour rien).

C’était hyper empouvoirant et on a bien géré pour trouver un consensus. On vous invite par ailleurs a tej DGR de nos lieux et de nos luttes. Pas de transphobes, validistes, putophobes, oppresseureuses dans nos luttes !!

Adelphité <3

Des MINTs de Hors Dla Loire

https://deepgreenresistance.fr/2021/01/05/dgr-validiste-et-transphobe-reponse-aux-accusations-et-menaces-du-groupuscule-beaulieu-ecologiste/

https://deepgreenresistance.fr/2021/05/12/communique-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *