Bisoud'ours du Carnet

La Zad du Carnet soutient la Grande Ourse menacée d’expulsion

Bisoud'ours du Carnet
Bisoud’ours du Carnet

En cette sombre période de fascisation précipitée de l’état français, mêlant pêle-mêle état d’urgence sanitaire, propagande islamophobe et expulsion d’un nombre effrayant de batiments occupés par des précaires dans l’ouest et ailleurs (la commune de Rezé, l’ambassade à Nantes, le village du peuple à Donges), mais aussi à Lilles, Angers, Caen, Toulouse, Montpellier; nous apprenons que le squat de nos amis de la grande ourse à Angers fait partie de cette sinistre liste.

Depuis le 3 septembre 2019, le bâtiment autogéré de la Grande Ourse rayonne dans
cette ville, qui soit dit en passant laisse tous les soirs entre 20 et 30 personnes à la rue, les lieux d’accueil du 115 étant submergés, comme d’habitude.

La grande Ourse, c’est aussi une freepicerie en partenariat avec le Raare*, un garage autonome, une auto-école autogérée, un bar associatif, une médiathèque, une ludothèque, une salle de sport, et moults ateliers gérés par et pour des précaires.

Le 30 octobre dernier, les autorités ont sommé les habitant.e.s du lieu de partir sans délais. C’est une nouvelle bataille qui commence, et une manifestation de soutien avait été organisée le 31 octobre*.
Mais confinement oblige, cette manifestation s’est adaptée en appel à dons. 200 Personnes se sont alors mobilisées pour apporter nourriture et fournitures à la freepicerie du lieu, mobilisation qui peut se prolonger en nombre réduit du lundi au vendredi, de 14 heures à 18 heures. Alors viendez donner ce que vous pouvez, ou prendre ce dont vous aurez besoin selon votre situation ! (Attention, 6 personnes maximum pourront entrer en même temps dans la freepicerie).

En ce qui concerne les fameuses attestations de déplacement, il est possible de venir les soutenir en cochant la case « assistance aux personnes vulnérables ou précaires » ou les cases concernant les « déplacement brefs », autour de votre domicile (pour celleux qui en ont).

À la ZAD du Carnet, le squat de la Grande Ourse nous tient particulièrement à cœur, et nous espérons que nombre d’entre vous pourrez venir découvrir le lieu pendant le confinement, dans la limite des gestes barricades biensûr.

Adresse pour y aller : 6 Quai Robert Fèvre à Anger.

La gentrification est un crime, nos copaines sont mis.e.s à la rue : occupons tous les bâtiments vides ! ZAD et squats partout !

Des Bisoud’ours du Carnet.

*Le RAARE est le Ravitaillement Alimentaire Autonome Réseau d’Entre-aide

* Reportée au premier samedi après le déconfinement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *